17
mar 13

MSC Preziosa Cruise Ship – Départ de Saint Nazaire

Le 14/03/2013, le MSC Preziosa, le dernier paquebot né des chantiers STX de Saint Nazaire est parti définitivement des cales du port. C’est devant des milliers de personnes que le 12ème navire de la flotte MSC Croisière. De plus, il s’agissait d’une grande première car le paquebot partait pour une première croisière dès le fameux bassin C des chantiers. Plus de 3000 croisièristes étaient donc présent à bord du navire pour saluer la foule venue souhaitait bon vent à ce magnifique navire. L’heure de la marée (18h) était également très propice un départ remarqué. La lumière du soleil sur le déclin a donné une série de photos très réussi. Je vous laisse en juger.


Album photo également disponible sur Olivier Martins Photography sur Facebook.

 


29
nov 12

Antoine Choplin – Sortie de son recueil poétique – Les Cargos glissent à l’horizon des rues

Les cargos glissent à l'horizon des rues - Antoine Choplin - Edition Ceromane Le 9 Octobre 2012, l’écrivain en vogue Antoine Choplin a publié son dernier recueil poétique intitulé Les Cargos glissent à l’horizon des rues. Pour les connaisseurs, Antoine Choplin est également l’auteur de Radeau et Cour Nord et son dernier roman La nuit tombée vient également de sortir. C’est également l’occasion pour moi de fanfaronner un peu car quelques une de mes photos illustrent ce très bel ouvrage que les amateurs de poésie apprécieront.

Le contexte

Ce livre a été écrit par Antoine Choplin à l’issue de sa résidence d’auteur réalisée à Saint Nazaire en 4 séjours sur 2011/2012. Chaque séjour a été l’occasion pour lui de découvrir Saint Nazaire et sa région en compagnie d’un photographe. J’ai eu la chance de faire partie de cette belle aventure. J’ai choisi d’emmener Antoine dans des lieux atypiques autour de Saint Nazaire car il avait déjà eu l’occasion de visiter les lieux les plus touristiques du coin (ville port, St Mars sur mer, la Brière …). Je me suis donc laisser tenter par 2 endroits que je voulais personnellement découvrir depuis plusieurs années sans jamais avoir eu le courage ou osé y aller.

Récit d’un dimanche photo avec Antoine Choplin

Retrouvez toutes les photos ci dessous sur ma page facebook Olivier Martins Photography

Janvier 2012 – Il fait froid et le plafond nuageux est bas.

On a souvent l’habitude d’emmener les personnes que l’on connait visiter les beaux quartiers et les lieux les plus touristiques de notre région. Il nous plait de montrer le bon côté des choses en évitant soigneusement les endroits malfamés mais qui nous entourent tout autant. C’est sur cette réflexion que j’ai choisi les lieux où emmenait Antoine Choplin, un homme que je ne connaissais pas mais qui venait dans notre région pour la découvrir.

J’ai donc souhaité lui faire profiter d’une visite que je qualifierais d’anti touristique, à l’instar de ces précédents visites, afin qu’il reparte en ayant une vision complète de notre région. Ces lieux, je ne les connaissais pas encore et nous les avons découvert ensemble.

Forges de Trignac – Zone désaffectée

Nous sommes donc aller, à nos risques et périls, déambuler dans les anciennes forges de Trignac. L’arrivée dans ce lieu nous prends directement aux tripes. Tout ce béton armé en décomposition, la ferraille à l’air libre nous rappelle brutalement la sensation du temps qui passe … trop vite.

Beton armé en décomposition

Et pourtant, après quelques pas et l’acceptation de cette désolation, on imagine très nettement les travailleurs fantômes qui s’activent autour de nous.

Le tunnel

Malgré cette journée d’hiver grise et froide, on ressentirait presque la chaleur qui émane du métal en fusion des hauts fourneaux.

Haut Fourneau pris par en dessous ou pyramides Incas prise du ciel ?

Nous avançons, nous prenons garde. Difficile de dire si l’apparente fragilité des structures est réelle. Un siècle d’existence et toujours debout alors quelques minutes de plus … mais jusqu’à quand.

Forges de trignac – La nature reprends toujours ses droits

Mon œil est attiré par les briquettes tantôt grise, tantôt rouge, par des structures pyramidales, des tunnels. Les graffitis, comme la végétation, recouvrent petit à petit l’ensemble. Ils indiquent des époques et apportent crainte et gaieté colorée à la fois dans cet univers triste et sombre.

Scène de crime ?

Nos pas s’arrêtent, nous sommes devant une scène d’un film policier. Tout est en place, un bassin d’eau glacée, verdâtre mais assez claire pour distinguer tout un tas de détritus. Un vieux matelas flotte au milieu du bassin. Les ronces et les graffitis nous entourent, notre cerveau gamberge et notre imagination joue son rôle. Nous entendons des bruits au loin, des voitures, des voix, notre petit tour a consommé doucement mais surement notre hardiesse. Il est temps de partir. Sur le retour, nous comprenons la situation. Les forges servent aujourd’hui de terrain de jeu pour les jeunes qui pratiquent de l’airsoft (sorte de paint ball) dans un cadre idéal mais très dangereux. Après quelques échanges courtois, nous les laissons jouer avec leur vie comme ils l’entendent.

Antoine Choplin devant les Chantiers de Saint Nazaire

Antoine Choplin devant les Chantiers de Saint Nazaire

Pont de Saint Nazaire

En route vers notre 2ème lieu de l’après midi, le pont de Saint de Nazaire mais vu d’en haut et à pied. De nombreuses fois, j’ai eu l’occasion de prendre en photo la courbe caractéristique de notre pont mais jamais je n’avais eu l’occasion ou le courage de monter en haut. Le froid ne nous a pas aidé et les nuages bas ne laissaient pas présager des photos extraordinaires mais nous sommes quand même allé affronter cette côte artificielle. La démarche reste droite sur ce passage de 50 cm et le regard peine à regarder le vide, pas compliqué pour Antoine de la montage, plus compliqué pour moi. Les voitures passent vite et la résonnance des moteurs sur le béton n’aide pas à la concentration. Au bout d’un moment, au niveau du premier pilier rouge et blanc, une enclave me permet un peu de repos et de reprendre en main mon appareil photo. Difficile parfois de ce concentrer dans l’œilleton de l’appareil lorsque l’on a plusieurs mètres de vide à quelques centimètres. Cependant, cela en vaut la peine, la vue est magnifique et c’est la première fois malgré des centaines de passage en voiture que je peux m’autoriser à contempler le paysage. Etrangement, le vent est faible et le flux de voiture se calme, le soleil sera bientôt couché derrière le paquebot en cours de construction. Redescendons !

Chantiers de Saint Nazaire vue du Pont

Chantiers de Saint Nazaire vue du Pont

Le chemin du retour est pour moi l’occasion de mettre en parallèle les deux édifices de la journée. Symboles d’époque différentes mais lié par ce facteur commun, le béton. Ce pont semble solide mais comment serait-il dans quelques dizaines années sans maintenance. Est-ce que les piles de bétons seraient en friche comme la structure de la fonderie ? Et dans 200 ans, que resterait-il de tout cela si l’homme n’était plus là ?


16
jan 11

Stage photo Portrait en lumière naturelle avec Comme un Photographe

Comme un photographe - Le groupe

Comme un photographe - Le groupe

Samedi 15 Janvier 2010, 14h, rendez vous dans une petite maison de ville en plein cœur de Nantes pour un stage photo avec Comme un Photographe. Le thème: le portrait en lumière naturelle. Parmi les nombreux stages proposés, j’ai choisi celui ci car c’est le type de photo que je pratique le plus depuis la naissance de ma fille en Septembre 2009. Mon objectif était d’améliorer ma technique pour les photos de famille, tout simplement. La professionnelle du jour était Laura Berg, photographe spécialisée dans le portrait qui a su nous transmettre de nombreux trucs et astuces pour pratiquer la photo en intérieur et si possible sans lumière complémentaire à celle du jour.

Laura Berg

Laura Berg

Vous pourrez trouver le livre de Laura Berg intitulé Photo de portrait un peu partout sur le net. Le stage était très bien organisé par Ronan Rocher qui nous a accueilli et accompagné tout au long de l’après midi. Cet après midi, nous étions 8 stagiaires, 7 Canonistes et 1 Nikoniste pour l’anecdote. Pour exercer nos talents de photographe amateur, Lucille s’est portée volontaire est à supporter sans rechigner nos délires photographiques et la présences de 8 appareils pendant plusieurs heures.

Stagiaires et modèle

Stagiaires et modèle

Alors, que m’a apporté ce stage ?
- Tout d’abord, la rencontre avec d’autres photographe amateur et un partage de nos expériences.
- Puis, la découverte de nouveaux matériels, boitiers et objectifs. J’ai par exemple tester des objectifs à focale fixe comme le Canon 85mm 1.8 et le Canon 35mm 2.0 qui sont 2 excellentes optiques que j’aimerais à présent acquérir puisque très complémentaire à mon Canon 50mm 1.8 actuel. J’ai également découvert le rôle d’un réflecteur de lumière. Accessoire pliable et donc facilement transportable qui peut être un bon moyen pour éviter l’utilisation d’un flash.
- La rencontre avec une professionnelle qui nous a fait partager son point de vue et son expérience sur la photo de portrait. Ce que j’ai retenu de ses paroles, c’est que c’est à chacun de se créer sa propre définition du portrait. Pour cela, il ne faut pas hésiter à contourner les règles établies et à s’amuser à créer de nouveaux styles. En vrac, les règles de bases sur lesquelles il faut s’appuyer sont les 3 tiers, la circulation du regard en triangle ou en cercle, l’exploitation de la lumière ambiante.
- Enfin, le plaisir de diriger un modèle qui aime se faire prendre en photo.

En conclusion, une bonne après midi photo comme on les aime dans une bonne ambiance, en apprenant sans se prendre la tête, juste pour le plaisir de faire des photos. Merci à Comme un photographe, Ronan en particulier et surtout, Lucie ma femme, pour ce cadeau de Noël.

Mes photos de Lucille sur mon Flickr ou sur le photoblog.

Lucille - notre modèle

Lucille - notre modèle


24
juil 10

Life


Life

Mise en ligne par oliviermartins

Une photo prise avec mon nouvel objectif grand angle, le tamron 10-24 f.3.5-4.5. Un vrai plaisir et un petit challenge de composer à 10mm. Il me suffit de tendre le bras pour qu’il rentre dans le champ de l’objectif. Cela montre les perspectives imaginables avec un joujou pareil.
Pour cette photo, j’ai retouché les inscriptions qui été en dessous et au dessus de Life sous photoshop.
Life est une salle de concert aménagée dans une des alvéoles de la base sous marine. Une acoustique assez exceptionnelle parait-il !


23
juil 09

Pixelpost et WordPress pour un photoblog


Ceux qui connaissent ce blog auront constaté du changement dans l’interface graphique mais aussi au niveau de l’adresse du blog. Vous l’aurez constaté, je cherche depuis un moment mon style pour mon photoblog. J’avais déjà modifié le thème en Janvier 09 mais cela ne me convenait pas. Je trouvais que les photos n’étaient pas assez mise en valeur et je trouve cela dommage car il s’agit quand même de l’objet principal d’un photoblog, non ? De plus, je ne prends pas forcément le temps d’écrire des articles pour chacune de mes photos, par contre, je suis beaucoup plus régulier dans la publication de photos sur mon espace Flickr.

Comment allier la publication régulière des photos et la publication plus sporadique d’articles ?

Bien que je sois un inconditionnel de WordPress, je dois avouer que la publication de photos juste pour LA photo et pas qu’en illustration d’articles, WordPress n’est pas adapté ! J’ai pourtant cherché des thèmes et plugins spécialisé pour la photo mais je n’ai pas trouvé mon bonheur. Si vous avez des conseils à me donner, n’hésitez pas !
J’ai donc fouillé sur internet et regardé les us et coutumes de mes amis photoblogger. J’ai constaté qu’il existe de nombreuses plateformes de photoblog.
Des plateformes déjà hebergé comme aminus3 ou dans mon cas des plateformes à installer soi même sur un herbergement personnel disposant d’une base de données MySQL et du langage PHP. Je suis dans ce second cas car je m’offre un hebergement payant chez 1and1.
Forcé de constater que l’application PHP la plus utilisée pour les photoblog, en dehors de WordPress, c’est Pixelpost.

Pixelpost, spécialisé pour le photoblog

En effet, Pixelpost est conçu, comme son nom l’indique, uniquement pour poster des pixels ! Il existe tout comme WordPress différents thèmes gratuits et un certain nombre de plugins. Avec Pixelpost, votre image est affichée en grand format et il suffit de cliquer dessus l’image pour passer à la suivante. De cette manière, vos visiteurs peuvent très rapidement visualiser l’ensemble de votre bibliothèque. Le photographe peut également laisser une petite description du contexte de la prise de vue ou renvoyer vers un article plus complet de son blog WordPress.
La visualisation est beaucoup plus rapide que lorsque chaque photo se trouve sur un article wordpress différent, beaucoup plus rapide et plus conviviale que sur Flickr. En gros, la navigation est aussi sympa que via Flickriver mais avec l’avantage de choisir son propre thème et de le personnaliser.

Vous l’aurez compris, j’ai donc choisi Pixelpost pour mon blog photo photoblog.omartins.com et WordPress pour mon blog qui devient plus généraliste et change par la même occasion d’adresse: blog.omartins.com.

Gros désavantage du changement d’url, je perds le référencement des moteurs de recherche réalisés jusqu’à présent et les différents liens postés sur d’autres sites référents.

Les services communautaires de photos

Par contre, mon photoblog est à présent eligible à un certain nombre de services communautaires de photos comme:
- photoblogs.org
- coolphotoblogs.com
- vfxy
Ces sites vous permettent de vous faire connaitre auprès de la communauté des photographes amateurs du web.

Les plugins Pixelpost: comment allier Adobe Lightroom, Pixelpost et Flickr ?

Je vous parler ci dessus des plugins de Pixelpost. Il en existe plusieurs dizaines. Pour l’instant, je n’en ai installé que 2.

Adobe Photoshop Lightroom Export Plugin: permet d’exporter directement dans mon photoblog pixelpost à partir d’Adobe Lightroom.
Flickr Loadr: permet d’envoyer dans Flickr des photos publiées dans Pixelpost.

Apparemment, il peut y avoir des problèmes de spams avec Pixelpost. Je n’ai pas trop eu le temps de m’en rendre car j’ai appliqué de manière préventive l’astuce de J. Roumagnac que vous trouverez ici.

Voilà pour ce petit retour d’expérience. J’espère qu’il servira à quelqu’un.


10
juil 09

MSC Splendida, un paquebot splendide !

MSC Splendida

MSC Splendida 18mm 1/200s f9.0 ISO800

Vendredi dernier, après 7 ans de travail chez STX Europe (Ex Chantiers de l’Atlantique) à St Nazaire en Loire Atlantique , j’ai enfin eu l’occasion de monter à bord d’un paquebot complètement terminé et livré à notre client MSC. Et oui, habituellement, à partir d’une certaine phase du navire, il est difficile d’avoir l’autorisation de monter à bord. D’habitude, il reste toujours beaucoup de protections sur les sols et les murs qui empêche de voir la décoration finale et d’appréhender l’ambiance particulière d’une croisière. Cette fois, je faisais parti des élus qui ont profiter de la soirée à bord la veille du départ du navire. Nous avons eu droit à un repas dans un restaurant du paquebot et à une visite libre. Nous avons été servi comme des roi et les animations à bord du navire donne envie de partir un jour sur ces concentrés de loisir et plaisir flottant que nous construisons. De plus, les appareils photos étaient autorisés !!! Je me suis donc régalé avec mon reflex. Je vous ai fait une petite video pour voir rapidement le best of des photos, sinon vous pouvez les voir dans une meilleure qualité sur mon espace Flickr.


02
avr 09

Le monde entier est un cactus

cactus2

Le monde est un cactus, 1/50s à f6.3 à ISO400.

Boite à Lumière, Feuille Canson Noire et vitre en dessous du pot pour l’effet de réflexion.


02
avr 09

Le réveil du Loup Garou

Werewolf awakening

Alors que le réveil était difficile, en me regardant dans la glace, en plus d’avoir une tête qui ferait peur à un vampire, j’ai remarqué que mes yeux étaient injectés de sang ! Mon esprit de photo junkie a trouvé une occasion pour faire des photos sanglantes de … mon oeil ! J’ai donc sorti ma bague allonge et mon 50mm et j’ai allumé les ampoules de ma boite à lumière. J’ai placé l’appareil face à moi et après plusieurs essais infructueux, j’ai enfin trouvé la distance de mise au point. Vous trouverez quelques photos supplémentaires sur mon espace Flickr.

L’effet pleine lune est une photo que j’avais pris il y a quelques temps avec mon Tokina 500mm. Je l’ai ajouté avec Photoshop.


26
fév 09

Luc Saint Elie – Un spécialiste Panasonic

Au hasard de mes tribulations nettesques, je suis tombé sur le blog de Luc Saint Elie, un spécialiste Panasonic de la photo. Même si je ne possède pas moi même de Panasonic, c’est une marque d’appareil photo que je conseille à mes amis et famille lorsqu’ils me demandent conseil sur l’achat d’un appareil. Je conseille généralement un TZ5 pour un compact avec un zoom digne de ce nom (x10) ou un FZ18 pour un appareil de type Bridge avec un zoom x18. Cependant, j’aimerais personnellement possédé le LX3 en complément de mon reflex car il s’agit un compact dit expert qui propose le format RAW et tout un tas de fonctionnalités proches des reflex.

Enfin, je m’égare, revenons à nos papillons: le blog de Luc Saint Elie. J’ai vraiment apprécié sont style d’écriture et sa façon très imagé de vulgariser les notions un peu compliqué de la photo. Je voulais donc vous faire partager de quelques articles de son cru et notamment cette série d’article intitulée Cours de photo.

1-La photo numérique, comment ça marche ?

2-Un exemple d’utilisation de la mise au point manuelle sur un compact

3-Comprendre les zooms : que signifie x8 ou x10 ?

4-Les modes manuels servent-ils à quelque chose sur les compacts ?

J’ai particulierement aimé l’article 4 sur l’utilisation des modes manuels sur les compacts numériques. J’ai enfin compris pourquoi sur la plupart des compacts, on obtenait toujours des photos tellement nettes (c’est à dire avec une grande profondeur de champ) qu’elles en perdent toute expression artistique. La miniaturisation des compacts empêche d’avoir réellement une ouverture importante et limite très sérieusement les possibilités artistiques.
Pour les novices de la photo, je suis sur qu’ils apprécieront l’article 1 et 3 qui sont fait pour eux.

Bonne Lecture !


18
fév 09

Wedding in Church

Pris dans l’église de Saillé en Loire Atlantique à côté de Guérande lors du mariage d’un ami pour la St Valentin. Je trouve que cette photo fait très mariage princier avec les sièges en velours rouge.

Ceci est un article publié directement à partir de Flickr ce qui explique la mise en forme automatique.


01
fév 09

Love Potato

Love Potato

Objectif M42 Pentacon 50mm

Comme vous l’aurez constaté, après un mois de Janvier chômé au niveau blog et photos, je me décide enfin à publier un message. Normalement, je n’ai plus le droit de vous souhaiter la bonne année car nous sommes le 1er février mais en même temps, je fais ce que je veux car je suis sur mon blog :-) . Donc, j’ai choisi de vous souhaiter plein d’amour bio pour cette année 2009 avec ma Patate d’amour !!

Cette photo a été prise dans ma boite à lumière avec mon objectif M42, le pentacon 50mm F1.8.
C’est triste à dire au vu des 30 petits euros que j’ai dépensé pour son acquisition, mais je trouve qu’il donne plus de vie à mes photos que mes objectifs Canon plus récents:
- un peu plus que le Canon 50mm 1.8
- et beaucoup plus que le Canon 18-55mm de base que j’aimerais vraiment changer. D’ailleurs, si un de mes lecteurs souhaitent me faire part de son expérience dans l’achat d’un zoom de remplacement, je suis preneur. Les commentaires sont fait pour ça.

Bien sur, la photo ci dessus a été retravaillée sur Lightroom:
- Diminution Clarté partout sauf au centre,
- Ajout Vignettage pour assombrir les angles,
- Augmentation importante de la Saturation


27
déc 08

Bergeronnette

Par la fenêtre de ma cuisine, une petite bergeronnette immortalisée par mon Tokina 500mm.
ISO800, 1/250s