Dossier M42: #3 Quelques trucs à savoir !

Helios 44M M42 58/2Troisième article de notre dossier consacré au M42, voici les quelques trucs à savoir sur le M42 que l’on acquière avec l’expérience sur le sujet. Le M42, c’est vieux, tout est manuel mais pourtant j’adore ! Pourquoi ? Lisez la suite …

Dossier M42:
#1 Définition, Avantages et Inconvénients
#2 Mon expérience
#3 Quelques trucs à savoir !
#4 Conseils d’achat et liens utiles

Quelques trucs à savoir:

  • Commutateur AF/MF, les pièges à éviter !

Certain objectifs M42 ont un commutateur AF/MF sur le côté. Le sigle AF signifie Autofocus mais il est traduit mécaniquement par l’enfoncement d’une petite tige métallique qui ferme le diaphragme lors du déclenchement. Il faut faire attention car parfois cette petite tige peut rester bloquée parce que le commutateur est défectueux. Ceci vous empêchera de pouvoir visser la bague d’adaptation est donc de pouvoir utiliser l’objectif.

Il faut savoir que les zooms M42 sont souvent de qualité optique médiocre. A éviter donc ! Privilégiez des focales fixes avec de fortes ouvertures.

Pentacon 50mm f1.8 M42Pentacon 50mm f1.8 M42 DiaphragmePentacon 50mm f1.8 M42 Tige declenchement auto

  • Comment lire les informations des bagues d’ouverture et de mise au point ?

C’est en lisant le manuel d’utilisation d’un appareil photo reflex Zenith que j’ai compris a quoi servait les indications sur l’objectif. En fonction de l’ouverture sélectionnée, on peut connaître approximativement la distance à laquelle la profondeur de champ va commencer et se terminer. Une information très pratique et que l’on a plus avec les objectifs récents. Prenons 3 exemples avec les 3 réglages ci dessous.

Reglage 1Reglage 2Reglage 3

Exemple 1 (Helios 44M 58mm):

La bague d’ouverture (la plus en bas) est réglée sur 16 (en face du trait rouge). L’indicateur juste au dessus nous indique que pour une ouverture de 16 et la mise au point (bague du haut avec les distances) sélectionnée, on aura une profondeur de champ (PDC) c’est à dire la zone de netteté qui commencera d’environ 1,5m et se terminera à environ 4m.

Exemple 2 (Pentacon 50mm) :

Si Ouverture=4 Alors PDC entre environ 4m et 10m (ou 12 pieds et 30 pieds).

Exemple 3 (Super Takumar 135mm):

Si Ouverture=11 Alors PDC entre environ 11m et 20m.

Un point souvent précisé sur les sites qui vendent des bagues d’adaptations M42 est la conservation de la mise au point à l’infini. Qu’est ce que cela signifie ? Tout simplement que vous pourrez prendre des paysages en photo par exemple ! Les bagues d’adaptation de base (sans optique) pour Nikon ne permettent pas de conserver la mise au point à l’infini en raison d’un tirage des boitiers Nikon un peu trop grand. Il faut donc utiliser une bague avec une lentille (plus chère) au prix d’une perte de qualité de l’image. C’est la même problème que pour monter des objectifs Canon à monture FD sur des boitiers à monture EF.

  • Comment utiliser un objectif M42 ?

Sur ce point, je vous redirige sur l’introduction de ce topic qui décrit très bien la procédure à suivre suivant la marque de votre boitier.


Tags: ,

1 comment

  1. Blog sympa.
    Attention, il n’y a pas indiqué AF / MF sur le commutateur, donc pas autofocus / manual focus, mais A / M, donc tout simplement automatique / manuel qui se réfère, non pas à la mise au point, mais à la fermeture automatique ou manuelle du diaphragme au moment de la prise de vue, sur les boîtiers en monture M42 compatibles, bien sûr.
    En position A, le photographe prérègle le diaphragme à la valeur souhaitée mais la visée se fait à pleine ouverture et le diaphragme ne se ferme qu’au moment du déclenchement. En position M, le diaphragme se ferme à la valeur souhaité et reste à cette valeur le temps de la visée. La visée est donc moins claire et peut rendre le réglage de la mise au point plus difficile.
    Les boîtiers en monture M42 les plus anciens ne fonctionnent qu’en mode M, d’où la double compatibilité de la plupart des objectifs M42. Les objectifs M42 les plus anciens sont uniquement « manuels » et il en existe quelques un, les plus récents, qui ne fonctionnent qu’en « automatique » et ne sont donc pas compatibles avec les boîtiers numériques d’aujourd’hui sans une modification car autrement le diaphragme ne peut être réglé manuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>