Gold Chrysomelinae

Un insecte de la famille des chrysomèles pris dans le marais de la Brière (44), France. J’ai remarqué sa présence parmi de nombreuses herbes grâce à la couleur or intense que sa carapace me renvoyait ! Pour moi, il s’agissait d’un appel pour être immortalisé, pour ces prédateurs, cela signifiait qu’il était très toxique ! Ni une, ni deux, ma bague allonge Canon EF25II et mon 50mm fixe, un réglage sur Prioriré à l’ouverture f/13 pour avoir un maximum de profondeur tout en étant à 5cm de l’insecte, ISO400 obligatoire et un petit coup de flash pour pallier le manque de lumière induit par l’objectif et pour assurer une vitesse de 1/200s. On constate d’ailleurs sur la photo qu’il me manquait un petit diffuseur pour flash intégré pour éviter le reflet intense sur la carapace.

Chez moi, j’ai mi en pratique les conseils de Scott Kelby pour le post traitement et une légère retouche de la photo. Je mets en bas de l’article la photo originale. Je sais, ça casse un peu la magie de la photo ci dessus mais je ne suis pas un pro et j’écris ce blog aussi pour vous permettre de comprendre que beaucoup de photos d’aujourd’hui ne sortent pas comme par magie de l’appareil et que beaucoup de travail est souvent nécessaire pour arriver à un bon résultat. Pour info, j’utilise un réglage personnalisé sur mon Canon EOS 400D avec un contraste au minimum ce qui explique que la photo originale soit si plate. Cela me permet de récupérer plus facilement les détails dans les parties sombres.

Donc, voici les traitements que j’ai appliqué à cette photo. Je ne vais m’amuser à faire un tutorial sur la méthode dans ce post, j’attends d’avoir un peu plus de pratique mais promis, j’en ferais un prochainement:

Traitement Adobe Lightroom

- Suppression des taches des poussières sur l’objectif
- Recadrage et légère rotation pour que la tige traverse la diagonale de l’image
- Légère diminution de la température
- Récupération (+68) des tons clairs pour essayer de récupérer le reflet du flash dans la carapace
- Ecrêtage des noirs pour améliorer la saturation des couleurs et le contraste mais qui a pour conséquence l’assombrissement du coté de l’insecte que l’on retravaillera sur Photoshop
- Augmentation de la clarté et de la netteté pour bien faire ressortir l’insecte

Traitement Adobe Photoshop

- Récupération des ombres du coté de la carapace grâce au réglage Ton foncés/Ton Clairs des filtres dynamiques (utilisation d’un calque de remplissage juste pour la carapace).
- Suppression des fils blanc de toile d’araignée sur la carapace avec l’outil tampon.
- Duplication calque Background et utilisation du Mode Multiplication pour accentuer les couleurs de la tige (utilisation d’un calque de remplissage juste pour la tige).
- Ajout d’une sélection progressive pour donner un effet de vignettage et mettre en valeur l’insecte (on aurait pu le faire avec Lightroom aussi).
- Accentuation forte de la netteté juste sur l’insecte (calque remplissage) avec un script de Scott Kelby (Menu Filtre, catégorie Renforcement, Accentuation, Gain à 120%, Rayon à 1px, Seuil à 4, Ok, Menu Edition, Atténuer Accentuation,Mode Luminosité,OK)
- Ajout d’un encadrement blanc, de ma signature et d’un sous titre. Et voila !

Pour connaître plus de détails sur certaines opérations, il vous suffit de laisser un commentaire sur cet article.

Tags: , , , , , ,

1 comment

  1. Je peux te dire que ce n’est pas absurde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>