Objectif catadioptrique 500 mm Tokina: premiers clichés

La fillette sur la plage

La fillette sur la plage, Objectif Tokina 500mm, 1/500s à f/8.0, ISO 200.

Cette photo a été prise sur la plage de St Brevin les pins, en Loire Atlantique, alors que le soleil était au zénith. Comme souvent l’été, la chaleur dégagée par le sable provoquait un effet de mirage. Mon objectif catadioptrique de 500mm m’a permis de faire ressortir la fillette sur ce paysage ondulé. Pour savoir ce qu’est un objectif catadioptrique et voir plus de photos, je vous invite à lire la suite …

Histoire d’un achat sur Ebay …

Objectif Tokina Catadioptrique 500mmPour mon anniversaire, je me suis offert un objectif catadioptrique 500mm. Mais qu’est ce que c’est que cette bête la ? Et bien, c’est un objectif à miroir comme un mini télescope ! J’ai découvert ce genre d’objectif peu répandu grâce à un article paru sur virusphoto l’année dernière. Depuis lors, je scrutais sur Ebay la bonne affaire grâce à une recherche favorite « 500mm -Extension -RC« . Mon choix s’est porté sur un objectif Tokina avec une monture Canon EF ! Les connaisseurs devraient réagir sur la monture car on ne trouve pas sur le marché de catadioptrique avec une monture Canon EF. En général, on trouve facilement une monture T2 ou M42. Dans mon cas, le Tokina avait une monture Yashica d’origine et le vendeur, Jean Leroy, un passionné de micro mécanique a usiné une bague T2/EF en augmentant de 3mm le diamètre intérieur pour l’adapter sur le Tokina. Pour la petite histoire, Jean souhaitait à la base faire une monture T2 (comme pour les télescopes) qui aurait permis de le monter sur une gamme plus importante d’appareils, mais il lui était impossible de respecter la distance lentille/foyer ce qui l’aurait obligé à démonter l’objectif pour décaler la mise au point. Ici, il n’a fait que modifier la monture ce qui en soit est un travail qui me dépasse complètement. J’en reste d’autant plus admiratif depuis que j’ai constaté par moi même que l’objectif s’adapte parfaitement à mon Canon EOS 400D. Ce genre de bricolage maison me laissait au départ un peu septique pour un achat sur Ebay mais j’ai pu constater grâce à ma correspondance avec Jean qu’il n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà réalisé une monture T2 sur un objectif Sigma 600mm en combinant une bague T2/M42 et une bague avec une puce électronique M42/EF ce qui lui a permis d’obtenir le bip de confirmation de mise au point. Il m’a également donné son point de vue en tant qu’amateur d’objectifs catadioptriques et pour lui, le meilleur qu’il ait déjà testé est le Rubinar 500mm f/5.6 mais avec 1,8kg à la pesée, il s’agit d’un poids lourd qu’il faut accepter de transporter. D’autant plus que l’intérêt majeur d’un catadioptrique est son faible encombrement par rapport un à 500m classique. Le Tokina est LE poids plume des objectifs à miroir avec ces 600g et ces 77mm de diamètre pour 97mm de longueur. Pour comparer, un objectif 50mm de Canon mesure 75mm de diamètre pour 65mm de long.

Le mirage

Le mirage, Objectif Tokina 500mm, 1/500s à f/8.0, ISO 200.

Première utilisation et première impression

Sachant utiliser mon boitier avec des objectifs manuels type M42 (cliquez ici pour lire un article sur le sujet), je n’ai pas eu trop de mal à comprendre comment manipuler le Tokina. Il faut se mettre sur le mode Priorité à l’ouverture et paramétrer l’ouverture à f/8.0. En effet, un des inconvénients des objectifs à miroir est leur ouverture fixe. Il nous reste donc à jouer soit avec la vitesse d’obturation, soit avec la sensibilité ISO. Ma première impression lorsque j’ai regardé dans le viseur a été de comprendre ce que je voyais !! En effet, la focale est tellement importante (équivalant 800mm) que l’on ne remarque pas forcément à l’œil nu le détail que mets en valeur l’objectif. De plus, la mise au point étant manuelle (2ème inconvénient), il faut estimer la distance à laquelle se situe l’objet pour tourner la bague de mise au point dans le bon sens.

Premières photos: FLOUS, enfin pas nettes car à main levée, la vitesse d’obturation ne doit pas être inférieure à 1/500s. C’est la fameuse règle que l’on peut appliquer à tout objectif: Pour obtenir une photo nette à main levée, la vitesse d’obturation ne doit pas être inférieure à l’inverse de la distance focale employée. Soit pour 500mm, 1/500s et pour un 28mm, 1/30s. Or, il faut beaucoup de lumière pour utiliser la vitesse de 1/500s. Par conséquent, on est très rapidement obligé d’augmenter les ISO à 400 voir 800. En plus, cela veut dire qu’il reste peu de marge pour la vitesse d’obturation suivant le boitier employé. Je m’explique, sur mon EOS400D, la vitesse maximum est de 1/4000s ce qui me laisse les valeurs 1/4000s, 1/2000s, 1/1000s et 1/500s à main levée.

La qualité optique n’est pas extraordinaire au premier regard mais pas non plus mauvaise. D’autant plus que la mise au point est très précise (d’autant plus si le sujet est proche) avec une profondeur de champ très faible et qu’il faut mieux arrêter de respirer en prenant la photo. Pour ce type d’objectif, l’investissement dans un monopode semble vraiment justifié. Je n’ai pas encore testé l’objectif avec mon pied.

Chaussures catadioptriques, Objectif Tokina 500mm, 1/1000s à f/8.0, ISO 200.

Deuxième impression, le bokeh toroïdal caractéristique des objectifs catadioptriques. Au lieu d’obtenir des points lumineux plein et plus ou moins octogonaux (suivant le nombre de lamelles du diaphragme de l’objectif), on obtient des tores de lumière comme des beignets (voir la photo ci dessus avec les reflets sur les coquillages du sable en arrière plan). L’effet est original et s’explique par la construction optique de l’objectif avec cette partie noire si surprenante au centre. L’effet obtenu plait ou ne plait pas ! Moi, j’aime bien, ça change ! En plus, je suis sur qu’il y a moyen de créer des effets photographiques sympas en utilisant cette particularité. A tester !

L'aigrette et le crabe

Le gros avantage de cet objectif est, pour un poids modeste, un encombrement minimum et un prix très raisonnable (125€), de pouvoir jouer les paparazzis sans être trop remarqué par les passants. :-) Cet objectif permet également de prendre des sujets inacessibles la plupart du temps avec des focales inférieures à 300mm comme de petits oiseaux ou des détails très éloignés. Par contre, faire la mise au point manuelle sur un sujet en mouvement est très difficile. Par exemple, un oiseau en plein vol ! Au départ, je n’arrivais pas à cadrer le sujet car l’angle de l’objectif est de 2° à 5° (je ne sais pas l’angle exact). J’ai compris la technique au bout d’un moment: on place un œil devant le viseur et on laisse ouvert le deuxième œil ouvert pour anticiper le mouvement du sujet. Au bout d’un moment, les deux yeux voient le sujet en même temps mais avec un degré de netteté différent. Cela permet de prendre la photo. Attention, au bout d’un moment, la nausée peut venir car c’est très perturbant pour le cerveau !


Caractéristiques de l’objectif:

Marque: Tokina
Année Fabrication: env. 1990
Monture: Canon EF
Focale: 500mm
Focale sur un canon EOS 400D: 800mm
Ouverture fixe: f/8.0
Type: Catadioptrique
Diamètre: 77mm
Longueur: 97mm
Poids: 600g

Tags: , , , , , , , , , ,

10 comments

  1. c’est drôle je fantasme aussi sur ce type d’objo, alors merci pour cet article, revient nous en dire plus. Tu penses pas qu’un monopode s’impose pour ce genre d’exercice?

  2. Si, c’est que je mets dans l’article, un monopode serait effectivement un bon investissement. Voir même, un monopode de trek (manfrotto 790B à 32,90€ chez missnumerique par exemple).

  3. Combien d’informations précieuses :) Je suis contente d’avoir découvert ton blog!

  4. Bonjour ,
    Petit conseil , tu devrais monter ta vitesse quand c’est possible , tu expose au 500eme alors que pour optimiser la réduction du flou de bougé tu devrais prendre en compte le coef de recadrage de ton EOS, au 1000eme tu sera plus serein

  5. Merci de ce conseil judicieux que j’essayerais de mettre en pratique mais c’est vrai qu’il n’est pas toujours facile d’avoir assez de luminosité pour ouvrir à 1/1000s.

  6. Je posède ce 500 mm en monture Olympus , l’achat d’un adaptateur Canon me permet de le monter sur un eos 40d mais j’ai de meilleurs résultats sur un eos 300d , l’emploie est plus délicat sur mes numériques au faormat epsc que sur mon om 40 argentique .
    Codialement

  7. Merci beaucoup pour ces très précieuses informations !!!!!!!

  8. horoscope…

    Objectif catadioptrique 500 mm Tokina: premiers clichés | Olivier Martins Photos…

  9. Fantastic beat ! I wish to apprentice while you amend your web site, how can i subscribe for a blog web site?
    The account aaided me a acceptable deal. I had been a little
    bit acquainted of this your broadcast provided bright clear idea

  10. First off I want to say excellent blog! I had a quick question in which I’d like to ask
    if you don’t mind. I was curious to find out how you center yourself and clear your mind before writing.
    I’ve had a hard time clearing my thoughts
    in getting my ideas out there. I do enjoy writing however it
    just seems like the first 10 to 15 minutes are wasted just trying to figure out how to
    begin. Any suggestions or hints? Cheers!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>