Octopus – Mon aventure à bord du Yacht !

Octopus Yacht Helicopter

Cet article est dédié à tout ceux qui pensent que tenir un blog ne sert à rien ou qui ne pense pas que passer du temps à publier ces photos sur internet puissent apporter quelque chose. Si jusqu’au week end du 15 novembre dernier, je ne pouvais pas apporter de preuve flagrante si ce n’est ma conviction que les échanges humains sont riches pour le blogger, aujourd’hui, je peux dire que j’ai vécu une expérience unique qui a été possible uniquement grâce à ce blog photo.

Je vais donc me faire conteur de cette histoire qui, a priori, m’est arrivée. J’ai encore du mal à y croire. Avant de rentrer dans le vif du sujet, une petite rétrospective, le 25 juin 2008, je publiais cet article sur le yacht l’Octopus en réparation à St Nazaire. Bon nombre de passants et touristes ont pris ce yacht en photo à son arrivée mais aussi à son départ il y a quelques jours et la presse a relayé cet événement assez exceptionnel. J’ai réalisé un travail important sur Photoshop pour donner une ambiance surréaliste à cette photo. Enfin, assez fier de mon travail mais sans avoir fait d’émules vu le nombre de commentaires, cet article est restée en suspens jusqu’au 27 Octobre dernier où une certaine Lisa a laisser un message me disant qu’elle était intéressée par mes photos. Mais pour quoi faire me direz vous ? Et bien, pour me les acheter afin de faire un cadeau à chaque membre de l’équipage en souvenir de la réparation du yacht. Ce fut déjà pour moi une certaine fierté, en plus de celle de vendre ma première photo, de savoir que ma photo allait naviguer sur les mers du monde dans l’Octopus. Lisa alla plus loin dans sa demande, elle était en train de me proposer quelque chose d’invraisemblable pour un amateur comme moi ! L’Octopus, ce yacht que j’ai croisé tous les matins et tous les soirs pendant 6 mois en me rendant à mon bureau, ce yacht qui fait rêver dans le monde entier, ce yacht dont j’ai rêvé secrètement pouvoir ne serait ce que toucher d’un doigt et bien, Lisa était en train de me proposer par téléphone de faire un vol en hélicoptère pour faire des prises de vue du yacht en mer ! C’est le début de ce que je pourrais appeler « Mon aventure Octopus » ! Et croyez moi, mon rêve est devenu plus que réalité.

En effet, le 15 novembre dernier, j’ai eu le privilège de monter à bord d’un des deux hélicoptères de l’Octopus à partir de l’aérogare de Montoir de Bretagne pour prendre, vue du ciel, l’Octopus en pleine mer au large du Croisic ! Premier vol en hélicoptère, porte ouverte, moi qui dirige le pilote (in English please, it was difficult for me but not impossible) pour avoir de bons angles de vues, autant vous dire que je me suis pris pour Yann Arthus Bertrand !

Mes sensations pendant le vol sont difficilement descriptible tellement j’ai flottais sur mon nuage pendant ces 15 à 20 minutes entre ciel et terre. J’ai mitraillé comme un fou avec mon Canon EOS 400D et mon objectif 50mm fixe et le bridge d’un ami, le Panasonic FZ18 et sa focale extraordinaire de 28-500mm. Avec du recul, je me rends compte qu’il faut une sacré dose de professionnalisme pour arriver à garder les pieds sur terre pour penser à prendre les bons clichés dans ce genre de situation. C’est ce qui fait la différence entre un professionnel et … moi (en plus d’un matériel beaucoup plus coûteux) ! Je vous rassure, les photos prises pendant le vol n’ont pas d’autres buts que d’alimenter les albums photos de l’équipage de l’Octopus donc je n’avais pas d’autre pression que celle que j’ai bien voulue me mettre. Malheureusement, le ciel était un peu bouché mais l’eau était parfaitement calme avec une couleur verte émeraude qui mettait bien en valeur la coque bleu foncé du navire. Après un premier tour du navire, le capitaine a enclenché les deux lances à eau situées de chaque côté du navire. Ne cherchez pas d’utilité à ces lances, c’est juste pour le fun et … pour les photos. Crazy and unbelievable !

A la fin de la séance photo et alors que je planais déjà bien plus haut que l’hélicoptère lui même, j’ai eu le très grand privilège de me poser sur la piste d’atterrissage arrière de l’Octopus. Euphorique et la tête plus vraiment sur les épaules (pas seulement en raison de l’excitation mais aussi des mouvements de l’hélicoptère et après de la mer :-) , j’ai eu la chance de faire la visite in-té-gra-le de tout le navire avec Lisa (qui était interprète sur l’Octopus pendant le chantier de rénovation). Je passe les détails pour raison de confidentialité.

Le mal de mer se faisant légèrement sentir (je n’ai pas trop le pied marin), je m’aperçu que nous avions remonté l’encre et que nous voguions à présent au large de Quiberon. Quelle n’a pas été ma surprise lorsque l’on m’a dit que notre retour se ferait tardivement dans la nuit et qu’il serait préférable de rester dormir sur le bateau pour la nuit ! Mon sang ne faisant qu’un tour et tel un mousse d’eau douce, je dis: Yes my captain ! Tu m’étonnes, une soirée entière à jouer au poker (encore une 1ère pour moi) avec un équipage d’un des plus gros et luxueux yacht du monde, qui aurait dis non ? Levé la main ? That’s right, it’s not a bluff, i’m all in and you can fold ! (Les passionés de poker comprendront). Après une nuit pas vraiment reposante et pleine de jolies images, le dimanche à 9h, j’ai quitté le yacht par le pont arrière et sur le zodiac « tout en teck » qui nous a ramené à pleine vitesse au port de La Turballe.

J’espère avoir su communiquer mes émotions par ma prose et non par les photos, exercice difficile pour moi. Il s’agit comme vous l’aurez constaté d’un article qui parle finalement peu de photo mais il est vrai que ce jour là, j’essayais plus de profiter de chaque seconde plutôt que d’améliorer ma technique photographique. Cela dit, je répondrais avec plaisir à vos questions et commentaires !

Tags: , ,

3 comments

  1. On a l’impression en lisant ton récit que c’est cendrillon version XIX° siècle. Ta fée s’appelle Lisa, ton carosse… l’hélicoptère de l’Octopus, le bal… une partie de poker, ta princesse cendrillon… tout simplement ta passion pour la photo avec un sujet qui n’est habituellement pas offert aux amateurs. Mais dis moi, as tu laissé à bord ta chaussure de verre ?

  2. Ca tombe bien qu’il y ait un studio d’enregistrement. Je cherche à faire une maquette avec mon groupe. Puisqu’on est dans la réalisation de rêve, crois tu que tu pourrais en toucher 2 mots à Lisa ou autre ? :D

    J’avoue que j’aurais bien aimé être à ta place.
    Juste récompense en tout cas.

  3. Ca c’est mon Oliver !!!

    Tu feras carrière, j’en suis sur !! J’espère voir les photos en vrai un jour !

    A++ et encore félicitations ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>